Il soutient l’appellation « Étoile Noire », la discussion part en fusillade

Marrant ou pas marrant ?

Dans une brasserie geek et branchée du Ier arrondissement de Paris, une conversation pourtant anodine entre fans de Star Wars a failli tourner au désastre : R., un jeune homme de vingt-quatre ans, aurait argumenté quant à la logique d’utiliser le terme « Étoile Noire » pour parler de la première station de combat spatiale, au lieu du terme officiel « Étoile de la Mort ».

Au lieu d’un débat intéressant et passionné, l’escalade s’est emballée et les armes de poing ont été sorties. Des riverains auraient même entendu « des rafales de fusil-mitrailleur » et « des tirs de lance-grenades ».

La police n’est cependant pas intervenue, par manque de moyens face à tant de violence. Philippe G., lieutenant dans le GIGN, explique :

« Nous ne sommes pas prêts pour ces situations (…) Ce ne sont pas des terroristes, ce sont des fans de Star Wars ; bien plus dangereux et enragés. Notre entraînement ne suffit plus. Tenter une médiation est trop dangereux, je ne peux pas me permettre de risquer la vie de mes hommes. »

Les défenseurs de l’appellation « Étoile de la Mort » se sont expliqués un peu plus tard :

« Ce « fan » remettait en cause les paroles officielles de Lucasfilm ». « Pire, il a même affirmé avec culot « l’Étoile Noire a détruit Aldorande » » ajoute E., qui grimace rien qu’en évoquant ces noms « déformés, monstrueux et dénaturants ».

Fort heureusement, les autres clients du bar, qui préféraient Star Trek, ne s’en sont sortis qu’avec quelques blessures légères et beaucoup d’angoisse.

« Au moins, c’est pas nous qu’on tapait, pour une fois. » affirme un fan.

Le fauteur de trouble est parvenu à s’échapper du bar et s’est barricadé chez lui. La ville de Bordeaux a lancé un appel lui garantissant le droit d’asile, comprenant la situation de se retrouver en infériorité avec une appellation différente de la majorité.

J'ai un avis sur la question (via Facebook)

Actualités proches (ou pas, ça dépend)

Partager cette information

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.