Un jeune prodige de la retouche vidéo propose sa propre version retouchée de l’Episode VIII

Marrant ou pas marrant ?

Alors que certains tentent de minimiser la présence des femmes en proposant un montage de l’Episode VIII sans les personnages féminins, et ce afin de prouver la puissance du sexe masculin en toutes occasions y compris dans une production cinématographique basée sur un univers fictif, d’autres « fans » (les guillemets ne sont pas une erreur) tentent d’aller plus loin pour mettre The Last Jedi en adéquation avec leurs idées, leurs principes, voire leur être même.

Reportage à Saint-Sauveur-de-Ginestoux, dans la Lozère, d’où est originaire Antoine (le prénom a été modifié pour qu’on ne puisse pas le retrouver parmi les 60 personnes de la commune), le créateur d’une version très, très spéciale de l’Episode VIII Les Derniers Jedi.

Le Porg enchaîné : Bonjour Antoine (le prénom a été modifié pour qu’on ne puisse pas le retrouver parmi les 60 personnes de la commune), pouvez-vous nous en dire plus sur votre projet ?

Antoine (le prénom a été modifié pour … enfin bon vous avez compris) : En fait l’idée m’est venue tout naturellement. J’avais entendu parler de cette version « masculiniste » de l’Episode VIII, alors je me suis dit que moi aussi je pouvais modifier le film, que je n’ai d’ailleurs pas du tout aimé, afin qu’il corresponde davantage à mes idées, mes valeurs, et qu’il me corresponde à MOI.

Le Porg enchaîné : Et pouvez-vous expliquer à nos lecteurs en quoi votre idée consiste ?

Antoine : C’est assez simple en fait. Dans l’ensemble, je suis plutôt un peu con, voire même carrément très con si vous écoutez les personnes qui me connaissent. Même mes parents, qui m’adorent, m’appellent « petit con », c’est vous dire. Donc je me suis dit que j’allais faire ma propre version de l’Episode VIII, en retirant tous les personnages qui à un moment donné font preuve d’intelligence.

Le Porg enchaîné : Concrètement, comment avez-vous fait ? Cela n’a pas dû être si simple que ça ?

Antoine : Bon, j’avoue qu’au début c’était pas gagné. Déjà je devais revoir le film pour le filmer dans la salle. Mais je n’ai pas retrouvé le chemin du cinéma, j’ai donc demandé à un ami de m’en procurer une copie filmée sur son téléphone. Et de toute façon je ne sais pas comment faire fonctionner mon téléphone donc ça m’arrangeait, quelque part.

Le Porg enchaîné : Et ensuite vous avez procédé aux retouches ?

Antoine : C’est ça. Enfin disons que j’ai plutôt demandé à mon ami (le même, j’en ai qu’un de toute façon), de le faire pour moi, en retirant les passages que je lui indiquais.

Le Porg enchaîné : J’imagine que ça n’a pas été facile à faire ?

Antoine : Oui et non. J’ai quand même pas mal hésité à certains moments. Je me suis même dit que Hux et Finn devaient rester dans le film. Mais finalement, comme je voulais faire le film à mon image, je me suis dit qu’ils étaient quand même un peu moins bêtes que moi alors j’ai dit à mon ami de les virer du film aussi.

Le Porg enchaîné : Et au final, quel est le résultat ?

Antoine : Par rapport à mon idée de départ, je trouve que le résultat est plutôt satisfaisant. C’est vrai que le film est un peu réduit en durée, puisqu’on passe de 2h30 environ à un peu moins de 3 minutes au total. Le seul inconvénient à mon sens, c’est qu’en mettant bout à bout les multiples petites séquences sans intelligence, je trouve que le scénario est un peu moins facile à comprendre. Mais comme de toute façon je n’avais rien compris au scénario d’origine, ça ne me dérange pas plus que ça.

Le Porg enchaîné : Merci de nous avoir fait partager votre passion !

J'ai un avis sur la question (via Facebook)

Actualités proches (ou pas, ça dépend)

Partager cette information

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.