Le guide de stratégie galactique écrit par Thrawn est finalement interdit de publication

Marrant ou pas marrant ?

L’information est tombée tard hier soir dans les rédactions : le futur guide de stratégie militaire écrit par l’amiral Thrawn, « L’art de la guerre galactique« , ne sera finalement pas publié, sa maison d’édition ayant décidé de céder aux nombreuses pressions émanant – fait rare – tant de l’Alliance, que de l’Empire Galactique et même du Premier Ordre. Enquête.

Alors que de nombreuses voix s’étaient élevées contre le guide stratégique écrit par l’Amiral Thrawn, notamment dans les rangs des officiers de toutes les grandes factions militaires, la maison d’édition qui avait pourtant juré d’aller jusqu’au bout de son contrat, a finalement décidé de jeter l’éponge devant la levée de boucliers. Le Porg Enchaîné a pu recueillir les réactions des principaux opposants, toutes factions confondues – ce qui constitue une première.

Kendal Ozzel (Empire) : « C’est une bonne chose que ce guide de soi-disant stratégie militaire ne voit jamais le jour. J’ai pu m’en procurer une copie préliminaire, c’est un ramassis de stupidités. On y préconise notamment de surprendre son adversaire dès que c’est possible, et d’après son auteur cet effet de surprise pourrait aider à gagner une bataille. C’est vraiment n’importe quoi. Moi je pense qu’il faut arriver devant son ennemi de façon très visible, pour qu’il ait le temps de se préparer. C’est mieux ainsi. Je pense d’ailleurs prochainement demander son avis au Seigneur Vador à ce sujet, je pense qu’il sera de mon avis. »

Soucieux de donner la parole à tout le monde, Le Porg Enchaîné a également interviewé l’ennemi naturel de l’Empire, à savoir l’Alliance Galactique.

Luke Skywalker (Alliance Rebelle) : « Honnêtement, même si je suis pour la liberté d’expression, là ce livre allait trop loin. Un débutant pourrait le prendre au pied de la lettre, ne pas se méfier, et appliquer ce genre de stratégie pour remporter une victoire. J’ai notamment lu un extrait dans lequel il est écrit que face à un adversaire plus nombreux et plus puissant, comme par exemple un bataillon de quadripodes impériaux, il est recommandé de procéder avec des attaques prudentes et indirectes, notamment par l’arrière et par les flancs, côtés qui constituent des angles morts pour ces engins. Je pense que c’est une idée stupide que de profiter des angles morts : pour ma part, si je devais attaquer de tels engins tout en étant en infériorité, je préconise une attaque frontale, de manière à essuyer le feu de tous les canons ennemis, et montrer ainsi que nous n’avons pas peur d’eux. C’est plus logique, non ? »

Profitant de l’achat récent d’une DeLorean (dernier modèle de Sienar), nous avons également fait un saut spatio-temporel et avons interviewé l’un des plus grands stratèges qui existera dans quelques années. Notre choix s’est porté sur le Général Hux, du Premier Ordre.

Hux (Premier Ordre) : « Je suis bien content que ce genre de bouquin ait été interdit à l’époque. On n’y lit que des idioties, qui est donc ce Thrawn ? Un cadet ? Je n’ai lu qu’un chapitre mais c’est suffisant pour me faire une idée. Il écrit notamment que, face à un adversaire plus rapide et dans le cadre d’une poursuite, il préconise une manœuvre en tenaille afin de couper la route aux fuyards. Ce genre de procédé est totalement stupide : bien sûr que ça serait efficace, mais ce serait bien trop rapide ! Dans le Premier Ordre, nous préconisons au contraire de faire une poursuite simple et d’attendre que les vaisseaux ennemis tombent à court de carburant. Bien évidemment, dans ce type d’opération, le but est que la poursuite dure le plus longtemps possible, donc il ne faut surtout pas envoyer ses chasseurs. Tout le monde sait cela ! »

Et nous ne serions pas totalement complets sur le sujet si nous ne donnions pas la parole au grand stratège impérial qu’est le grand moff Tarkin, qui nous aide à comprendre la situation militaire actuelle.

Tarkin (Empire) : « Ce livre est totalement stupide, car chaque stratégie vise à remporter la bataille, en usant de tactiques toutes plus intelligentes les unes que les autres. Ce n’est pas notre façon de faire. Je prends un chapitre au hasard : si vous disposez de la plus grande puissance de feu et d’un avantage certain, il est recommandé d’employer rapidement le plus de puissance de feu pour faire un maximum de dégâts en un minimum de temps, détruire votre adversaire, et sauvegarder vos propres ressources. Non mais sérieusement ? Dans l’Empire nous avons un principe de proportionnalité : c’est-à-dire que même si nous avons, dans une bataille, plusieurs milliers de chasseurs à disposition, nous n’en utilisons pas plus que ce que l’ennemi envoie contre nous. Cela permet d’économiser notamment du carburant et évite de stresser nos pilotes inutilement. »

Il semblerait donc que la tentative de l’amiral Thrawn de vulgariser la stratégie militaire ne soit pas très bien accueillie par ses pairs. Aux dernières nouvelles, l’illustre tacticien aurait répondu à ses détracteurs de manière sobre mais claire : « Allez tous vous faire voir ». Simple et efficace, comme toujours.

J'ai un avis sur la question (via Facebook)

Actualités proches (ou pas, ça dépend)

Partager cette information

1 commentaire sur “Le guide de stratégie galactique écrit par Thrawn est finalement interdit de publication

  1. Certainement un des textes les plus drôles que j’aie lu sur Star Wars. J’adore. Y’ a-t-il moyen de contribuer ? J’ai quelques idées depuis plusieurs années qui seraient bien dans le ton…

    Continuez, c’est génial.

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *