Un incident sur un astéroïde minier pourrait détruire une planète

Marrant ou pas marrant ?

C’est un Flash-Info impérial qui aurait pu passer inaperçu si les conséquences attendues n’étaient pas aussi dramatiques. Et bien que le gouverneur impérial local minimise l’affaire, il y a fort à parier que des têtes pourraient sauter pour un tel incident !

Un astéroïde minier opérant pour le compte de Sienar Fleet Systems, bien connue pour fournir la Marine Impériale, a en effet subi une grave « avarie », et menace désormais une planète toute entière de la destruction.

C’est en réalité suite à une « opération de maintien de l’ordre« , selon les dires d’un officier impérial ayant souhaité garder l’anonymat, qu’un Destroyer Stellaire aurait pris pour cible la station, dans laquelle un espion rebelle se serait caché.

Face à la présence d’un élément rebelle, le capitaine du destroyer aurait, semble-t-il, fait un excès de zèle et ordonné à toutes les batteries de turbolaser de faire feu en même temps sur la station.

Toujours selon les éléments fournis de manière anonyme à notre reporter, les tirs de turbolaser auraient apparemment touché une importante réserve de coaxium entreposée sur place, la station servant également de dépôt de ravitaillement pour tout le secteur – ce que l’équipage du Destroyer aurait « ignoré ».

L’explosion ayant résulté de ces tirs aurait pulvérisé la station minière, ses occupants (dont l’espion rebelle !), et entraîné la dislocation de l’astéroide tout entier, dont une partie importante aurait été projetée dans l’espace, en direction des Régions Inconnues et notamment d’une planète habitée mais primitive, dont les occupants ignorent même jusqu’à l’existence d’autres formes de vie.

Selon nos informations, ces fameux « terriens » n’auraient aucune idée de leur future destruction. Ayant nommé cet astéroïde « 2008 VK2 », il semblerait qu’ils pensent que l’astéroïde va passer très loin de leur planète, alors que les derniers calculs des scientifiques impériaux affirment que la planète devrait être totalement détruite.

Interrogé sur le fait de savoir s’il fallait ou non intercepter cet astéroïde, et ainsi sauver ces « Terriens » (qui apparemment seraient des Humains), l’Etat-Major impérial aurait botté en touche, indiquant que cette planète se trouvait à la limite des Régions Inconnues et qu’elle ne faisait pas partie de la juridiction impériale. Ce sur quoi les astrographes seraient d’accord.

Il semblerait dont que la Terre, puisque c’est le nom stupide donné à leur planète par cette population primitive, vive ses derniers instants.

Une tragédie pour certains, à propos de laquelle le gouverneur impérial local aurait répondu « Pas d’bol », juste avant d’aller décorer le capitaine du Destroyer pour avoir éliminé un espion rebelle.

J'ai un avis sur la question (via Facebook)

Actualités proches (ou pas, ça dépend)

Partager cette information

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.