Le premier bataillon féminin de stormtroopers dissous après sa première mission

Marrant ou pas marrant ?

Alors que l’Empire avait fait un pas important – une intolérable concession, selon certains – en direction du public féminin, en ouvrant les rangs de l’Armée et de la Marine aux femmes (humaines uniquement, bien entendu !), c’est un revers important que subissent aujourd’hui les partisans de l’égalité hommes-femmes, puisque décision a été prise de dissoudre purement et simplement le tout premier bataillon de stormtroopers 100% féminin.

Retour sur un fiasco auquel personne ne s’attendait.

Alors que tous les tests et simulations s’étaient admirablement bien passés pour toutes les jeunes femmes du bataillon, au grand dam de certains réfractaires au changement, il s’est avéré que la première mission opérationnelle du bataillon ne s’est pas du tout passée comme prévu.

Nous avons interviewé la personne en charge du corps des Stormtroopers, le général Nalai Ledon, qui ne cache pas sa satisfaction.

Le Porg : général, pouvez-vous nous expliquer ce qui s’est passé et les raisons pour lesquelles vous avez décidé de dissoudre ce bataillon pourtant très attendu par les femmes de l’Empire ?

Général Nalai Ledon : ce qui s’est passé, c’est très simple, nous avons tout simplement assisté à ce que je pensais depuis le début, à savoir que les femmes ne peuvent pas devenir de bons stormtroopers. Maintenant que nous en avons la preuve, j’ai pris la bonne décision pour le bien de l’Empire et du glorieux Corps des Stormtroopers.

Le Porg : mais tout le monde est très surpris par cette décision soudaine. Pouvez-vous l’expliquer à nos auditeurs ?

Général Nalai Ledon : j’ai été aussi surpris que vous ! Ces femmes nous ont berné, j’en suis convaincu. J’en porte la responsabilité, je n’ai pas été assez méfiant. Elles ont menti pour être enrôlées et ont dupé toute leur hiérarchie pendant des mois et des mois, mais j’ai réussi à déjouer leurs petites manœuvres.

Le Porg : c’est une accusation très grave, vous pensez qu’elles auraient menti sur leur identité ? Leur loyauté à l’Empire ? S’agissait-il d’espionnes rebelles ?

Général Nalai Ledon : hein ? Mais non, rien de tout ça ! C’est bien pire ! Elles ont menti sur leurs aptitudes au combat, et pour un soldat c’est le pire qui puisse exister !

Le Porg : c’est-à-dire ? Nous avions entendu dire que leur première mission était plutôt réussie ?

Général Nalai Ledon : Exactement ! C’est ça qui m’a décidé, en fait. Au début, je n’étais pas sûr, je n’avais que des intuitions, des doutes, des impressions : une cible presque touchée, des tirs qui passent parfois à moins de 5 mètres de la cible. Des petits signaux, rien de concret, mais j’ai très vite compris qu’elles se payaient notre tête !

Lors de cette fameuse mission, elles ont complètement perdu le contrôle d’elles-mêmes et elles ont réussi quasiment tous leurs tirs. Vous vous rendez compte ? Des ennemis abattus parfois d’un seul tir, quasiment aucun tir manqué, une précision à couper le souffle. Vous imaginez un peu la détresse qu’on pu ressentir leurs collègues masculins devant tant d’efficacité ? On ne peut pas faire subir ça à des soldats dévoués comme mes stormtroopers.

Le Porg : effectivement, c’est un comportement très inhabituel, je comprends mieux. Vous avez certainement bien fait, général.

Général Nalai Ledon : merci de le reconnaître. L’Empire n’a pas besoin de ce genre de personne dans ses rangs, ces Mary Sue qui volent le travail d’honnêtes stormtroopers. Quand vous pensez que certains à l’Etat-Major voulaient leur donner la même solde qu’aux hommes, non mais n’importe quoi !

Le Porg : n’importe quoi, en effet….

 

Crédits image.

J'ai un avis sur la question (via Facebook)

Actualités proches (ou pas, ça dépend)

Partager cette information

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.