Les propos de Kinman Doriana, enregistrés à son insu, soulèvent la polémique

Marrant ou pas marrant ?

Ces derniers jours, un scandale inattendu est venu ternir la réputation d’un personnage politique jusqu’ici épargné par les affaires. Reportage.

Une saillie contre l’influence de Tarkin

Alors qu’il donnait un cours à la célèbre université d’Obroa-Skai, le conseiller impérial Kinman Doriana aurait en effet tenu des propos édifiants à l’encontre de ses coreligionnaires du Sénat galactique et du premier cercle impérial : « Si le grand Vizir Pestage tremble sur ses fondations en ce moment, c’est parce qu’une cellule de démolition en règle a été montée, pilotée par Tarkin. C’est certain, il essaie de le bouffer », aurait-il affirmé.

Des accusations dont s’est évidemment défendu le Grand Moff, qui prévoit de donner une conférence de presse officielle depuis son fief de Bastion, dans la Bordure Extérieure.

Dans l’entourage scandalisé du militaire, on n’exclue d’ailleurs pas « des représailles explosives à base de gros laser vert, si vous voyez ce que je veux dire ».

Comportement dissident

S’adressant initialement aux élèves du cursus « finances, détournement de fonds, extorsion et trahison politique » de la section Affaires Publiques de l’université, ce cours a profondément choqué les élèves présents. Au point que l’un d’entre eux a décidé d’enregistrer le discours du conseiller Doriana avant de le diffuser anonymement sur l’HoloNet*.

D’autres propos ont ainsi été rapportés, toujours aussi tendancieux, au point même d’égratigner la figure de sa majesté impériale : « L’Empereur n’a jamais pris de risques. Avant d’entrer dans la Salle du Trône, encore aujourd’hui, il vérifie tous les usages de l’HoloNet qu’ont pu avoir ses ministres, quitte à les faire secouer un peu par la Garde Rouge. C’est du flicage, oui. Mais ça tient les ambitieux en laisse ».

Interrogé par le Porg Enchaîné à propos d’une autre saillie du conseiller arguant que « les journalistes croient tout ce que l’Empire leur dit, du moment que c’est estampillé ‘Palpatine-sauveur- de-la- République’ », son homologue Mas Amedda a révélé à quel point il était atterré. « Un homme si brillant, déblatérer des âneries pareilles, cela m’a d’abord semblé impossible. Mais lorsque l’on est devant l’enregistrement, le doute n’est pas permis. Des mesures devront être prises. De tels propos salissent la mémoire des clones morts pour l’Empire et rappellent les heures les plus sombres de notre Histoire récente ».

Mesures disciplinaires

Dans la majorité sénatoriale, les critiques viennent pleuvoir presque chaque minute contre celui qui voulait apparaître ces derniers mois comme le premier des sénateurs de l’Ere Nouvelle à être vraiment proche du peuple. Le conseiller Doriana pourrait être relevé de ses fonctions, se voir confisquer ses biens, être mis aux arrêts et déporté dans une mine d’épice de Kessel, dans le respect des mesures démocratiques mises en place par l’édit « la Justice aux seules mains de l’Empereur » de l’an 2.

* Des sources fiables nous permettent d’affirmer que les Renseignements Impériaux ont retrouvé l’auteur de l’enregistrement, qui aurait eu l’immense privilège de se voir gratifié d’un contrat d’active dans la Flotte Impériale, au sein du département « essais de prototypes instables ». La récompense méritée d’un geste ô combien courageux pour notre impériale démocratie !

J'ai un avis sur la question (via Facebook)

Actualités proches (ou pas, ça dépend)

Partager cette information

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.