Saint-Valentin : sa blague tourne court, il finit aux urgences

Marrant ou pas marrant ?

Un habitant de la commune de Saint-Léger-le-Petit, dans le Cher, se souviendra longtemps de sa Saint-Valentin. Après avoir tenté un trait d’humour, il a en effet terminé sa journée à l’hôpital, sans un sale état.

La journée avait pourtant bien commencé pour Quentin (*). En couple depuis six ans, il filait le parfait amour avec Emilie (**), une fan de Star Wars comme lui.

A l’approche de la Saint Valentin, les deux jeunes gens étaient pressentis pour recevoir l’un de l’autre une preuve d’amour sur le thème de leur saga favorite. Mais le jeune homme semble avoir été trop facétieux pour sa dulcinée. Interview avec le principal intéressé depuis sa chambre d’hôpital, où il vient de subir sa troisième intervention chirurgicale.

Quentin : Ma copine adore Star Wars, comme vous le savez, et elle aime aussi les bijoux. Je savais qu’elle flashait depuis longtemps sur le collier que porte la Princesse Leia dans l’Episode IV, alors pour la Saint-Valentin, quand elle m’a demandé si elle pouvait avoir un souvenir d’Alderaan, j’ai tout de suite compris de quoi elle parlait.

Le Porg Enchaîné : Mais dans ce cas, qu’est-ce qui a mal tourné ?

Quentin : Bah … le jour J, pour rire un peu parce que je suis le genre de gars marrant, au moment d’échanger nos cadeaux je lui ai filé le sien, normal quoi. Et sous le papier cadeau elle a découvert un souvenir d’Alderaan : un pot en verre rempli de petits cailloux.

LPE : de petits cailloux ?

Quentin : Bah ouais, rapport à la destruction de la planète par l’Empire, Alderaan ça n’existe plus, vous voyez … bon là quand j’ai vu sa tête, je me suis dit que la blague était bien réussie.

LPE : On peut l’imaginer en effet … mais vous lui avez quand même donné son vrai cadeau juste après pour calmer le jeu je suppose ?

Quentin : Bah oui et non, en fait le plus marrant c’est quand je lui ai dit que c’était vraiment ça son cadeau, et qu’il n’y avait rien d’autre. Moi j’ai trouvé ça très marrant – c’est vrai que je suis un déconneur – par contre je crois qu’elle n’a pas trop le sens de l’humour, parce qu’à partir de là c’est un peu parti en vrille.

LPE : C’est-à-dire ?

Quentin : Bah pour être franc, à partir de là j’ai un peu perdu le fil … je crois qu’elle m’a cassé le pot sur la tête, puis elle a pris son sabre laser et m’a donné quelques coups sur la tronche – je peux vous dire que la lame en polycarbonate c’est du solide, c’est du Heavy Grade pour ses compétitions en plus. Ensuite j’ai du perdre un peu connaissance, et je me suis réveillé à l’hosto. Voila.

LPE : Effectivement comme vous dites c’est « parti en vrille ». En tout cas bon rétablissement.

 

(*) Le prénom n’a pas été changé car tout le monde s’en foutait.

(**) Le prénom a été changé à la demande de la jeune fille, qui souhaite que son vrai prénom, Emma, ne soit pas cité.

J'ai un avis sur la question (via Facebook)

Actualités proches (ou pas, ça dépend)

Partager cette information

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *